Bilan de concertation

Un bilan de concertation approuvé à l’unanimité !

Pilotée par le Département de l’Hérault, la deuxième section de la Déviation Est de Montpellier (DEM) entre le bd Philippe Lamour et l’A709 a fait l’objet d’une concertation du 6 juin au 11 juillet 2019. Cette concertation portait essentiellement sur le choix du tracé, avec 2 variantes possibles : une variante à l’Ouest des réservoirs d’eau potable de Valédeau, l’autre variante passant à l’Est de ces réservoirs.
L’Assemblée Départementale réunie le 24 avril 2020, a approuvé à l’unanimité le bilan de cette concertation et a décidé la poursuite des études détaillées et des procédures nécessaires à la mise en œuvre du projet.

Durant la période de concertation, au total, plus de 200 personnes ont assisté aux 2 réunions publiques, près de 2000 personnes ont visité le site internet dédié au projet et 144 contributions officielles du public ont été recueillies via les différents outils mis en place. En particulier, les acteurs et habitants directement concernés se sont largement mobilisés.

Un projet majoritairement attendu, avec une large préférence pour la variante Est

Le principe du projet n’est pas remis en cause, et il reste majoritairement attendu par les usagers. Pour autant, des réserves fortes ont été exprimées en vue de la préservation du vignoble AOC « la Méjanelle » ainsi que de la protection des secteurs habités.
Concernant le tracé, la variante Est est très largement majoritaire, la variante Ouest étant massivement rejetée.

Par ailleurs, une proposition dite « variante 0 » formulée par le collectif des vignerons de la Méjanelle et soutenue par la Chambre d’agriculture de l’Hérault  a été versée au dossier et mise en ligne sur le site internet dédié au projet. Étudiée avec le même niveau de précision que les deux autres variantes, il apparaît que cette proposition présente des inconvénients rédhibitoires :

  • Impossibilité physique d’un raccordement à l’A709, objet même du projet, de fait d’une trop grande proximité avec l’échangeur Montpellier Est,
  • Incompatibilité avec le cimetière métropolitain, approuvé par délibération du conseil de la Métropole du 27 novembre 2017, dont les travaux ont débuté à l’automne 2019.

Cette « variante 0 » ne peut donc être retenue en tant que telle, ni même optimisée.
Au final, c’est la variante Est qui recueille donc le plus d’adhésions.

De plus, même si les caractéristiques du projet routier ont finalement été peu commentées ou critiquées, la concertation a fait émerger des points d’attentions du public à prendre en compte dans l’évolution du projet, notamment :

  • la protection des habitations et des vignobles,
  • la place des modes actifs, notamment des vélos,
  • les connexions avec le réseau de transports en commun,
  • le traitement des échangeurs,
  • la limitation de la vitesse,
  • l’attente d’une information régulière et détaillée sur le projet.

Ce bilan de concertation est désormais mis à la disposition du public.

- Agrandir l'image, .JPG 258Ko (fenêtre modale)
Tracé retenu pour la poursuite des études

Poursuite des études sur la base d’une optimisation du tracé Est

L’Assemblée Départementale réunie le 24 avril, a approuvé à l’unanimité le bilan de cette concertation. Elle propose ainsi de mettre au point le projet sur la base d’une évolution de la variante Est. Il s’agit de décaler le tracé de cette variante le plus possible vers les réservoirs de Valédeau. Le tracé sera ainsi optimisé afin de préserver au mieux le vignoble, le cadre de vie et l’environnement.

Afin de garantir le maximum de transparence et de partage avec le public, les éléments mis à la concertation, la présente délibération et le bilan de la concertation sont tenus à la disposition du public au siège du Département et sur le site internet dédié.

Les études vont se poursuivre en 2020 et 2021

Le projet sera à nouveau soumis à l’avis du public dans le cadre d’une enquête préalable à la déclaration d’utilité publique, prévue courant 2021.