Contexte

Un maillon essentiel du contournement de Montpellier

Dans le contexte actuel de fort développement démographique et urbain, le réseau de voiries structurantes de Montpellier s’avère insuffisant vis-à-vis de l’urbanisation actuelle.

Le réseau routier repose sur un système de pénétrantes qui convergent vers le centre-ville, et qui sont interceptées par des itinéraires de ceinture inachevés. Ce maillage centralisé, hérité d’un schéma fonctionnel traditionnel, est mal adapté à la configuration urbaine actuelle : les nombreuses migrations nord-sud induites par l’organisation urbaine passent en majorité par le réseau du centre de l’agglomération qui n’a pas vocation à recevoir tous ces flux.

De nombreux dysfonctionnements sont observés avec une congestion aux heures de pointe.

De plus, les infrastructures performantes sont victimes de leur trop forte attractivité : elles sont utilisées aussi bien pour les déplacements de transit, d’échange ou de desserte inter quartiers. Leurs abords accueillent des zones d’activités et des surfaces commerciales.

- Agrandir l'image, .JPG 699Ko (fenêtre modale)
Le doublement de l’A9 a permis de mettre en oeuvre le contournement sud avec l’A709

Un contournement global restant incomplet

Le contournement de Montpellier reste à compléter. A l’Ouest, le projet de Contournement Ouest de Montpellier porté par l’État va prochainement être soumis à l’enquête publique. A l’Est, la DEM va permettre d’assurer la liaison entre la RD65 et la RD613 et l’A709.

- Agrandir l'image, .JPG 642Ko (fenêtre modale)

 La DEM, au coeur du contournement complet de la Métropole

La Déviation Est de Montpellier (DEM) constitue un maillon du contournement complet de la Métropole.
Elle assurera la jonction entre le Boulevard Est de Liaison (BEL), la 1ère section de la DEM et l’Autoroute A709, contribuant ainsi à remédier à la structure radiale du réseau de voirie actuel qui tend à saturer les voiries primaires et secondaires de l’agglomération.
Ce barreau permettra d’éviter les pénétrations de trafic dans le centre de l’agglomération ainsi que dans les coeurs des villes alentours.
Le but est de soulager la circulation des usagers locaux en déviant de leur itinéraire tous ceux qui ne font que transiter.